Bienvenue sur le blogue de l'équipe 2010 !
Vous pourrez très bientôt suivre nos exploits : Jean-Benoît Le Polain, cardiologue / Véronique Parent, kinésiologue, Karine Bordeleau, kinésiologue / Marie-France Saint-Louis, service à clientèle / Bruno Poirier, partenaire.

Mission accomplie! Merci à tous pour vos encouragements.

GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE - 2ème édition.

18-19-20 Juin 2010

gdpl72

Jeudi 17 juin à 5:30am - Départ de l’équipe

Fébrilité au rendez-vous, bagages en main, l’équipe se réunit au Centre EPIC. Nous étions prêts à affronter le défi de cette 2eme édition. Tout le monde y était, sauf Jean-Benoît, qui était en France, en congres. Il est venu nous rejoindre vendredi soir, pour son segment de nuit, à Ste Marie. Comme l‘année passée, Dom et Nancy formaient notre équipe de soutien en plus de Jean-Francois, le chum a Véronique, qui assistait Dom tout au long de l‘aventure. Notre cher cycliste additionnel, Benoît Leveille, est de nouveau monté avec nous. Il jouait encore le rôle important de « bodyguard-cycliste » pour Pierre Lavoie, durant le 1000km. Tout un athlète! C’est un départ. 7hrs de route vers La Baie, au Saguenay. Wouhoou!

En arrivant au Saguenay, nous avions une rencontre officielle expliquant le déroulement du défi, des directives de sécurité ainsi que des mots d’encouragements de Pierre Lavoie. Nous pouvions sentir l’excitation dans l’amphithéâtre. 150 équipes de 5 cyclistes étaient inscrites, les règlements devaient donc être respectés à la lettre. Plus de 500 bénévoles nous ont accompagnés. L’organisation du GDPL était à son meilleur et tout semblait en  place pour le grand départ du lendemain.

Vendredi 18 juin, 5:00am – Jour J

Après 6hrs de sommeil, c’était l’heure de gloire : jour 1 du défi. Un déjeuner fourni par l’organisation nous attendait au point de départ.

8 :00- Moi et Marie-France partions en premier pour Laterrière. Tous les cyclistes nous accompagnaient pour une boucle de 6km avant de se séparer et poursuivre pour 53km. Un petit segment coté 2/3 donc intermédiaire. L’équipe était tellement fière de partager la route avec 750 cyclistes et Pierre Lavoie en supportant la cause et promouvoir l’activité physique et les saines habitudes de vie.

Notre segment était valloneux et assez rapide. Nous étions dans les 10 premières rangées, les plus sécuritaires et les plus plaisantes. Entourées de cyclistes expérimentés, l’énergie du peloton était incroyable. Seulement que 20km du début du parcours, nous avons du mettre pied a terre car le peloton s’était beaucoup trop étirer et la GRC ne trouvais pas la situation sécuritaire. Les encadreurs (cyclistes expérimentés) ont du travailler très fort pour regroupes tous les cyclistes. 4min plus tard, nous étions repartis. Nous avions quelques minutes de retard, donc la vitesse a été augmente. Nous suivions sans problème. La forme y était!

 2e segment : Laterriere-Etape (Bruno) – 97km, categorie 3/3

Notre Yeti était prêt à parcourir le segment le plus difficile du GDPL. Soleil tapant avec un humidex élevé, le thermomètre indiquait 35degres. Bruno est parti confiant et souriant. Un bon signe. Plus le peloton avançait, plus il s’étirait, qui était dangereux. Bruno a dû faire la poussette à plusieurs reprises. La chaleur a affecté plusieurs cyclistes qui ont dû abandonner en mettant pied à terre. Les crampes musculaires et coup de chaleur ont crée beaucoup de chute. En milieu de parcours, nous avons dépassé le peloton. L’équipe cherchait Bruno et nous l’avons trouvé. Sourire aux lèvres et rempli d’énergie, il nous a même fait un petit sprint de gloire. Il a complété le parcours a sec, et commençait à être déshydraté. À son arrivée, il cherchait l’ombre et de l’eau, mais avait bonne mine.

3e segment : L’Etape-Quebec  (Karine & Vero) – 102km, categorie 3/3

Bruno a escaladé le Parc, et nous avons profité de la descente. Super parcours mais toujours sur les freins. La difficulté du parcours était de garder une distance sécuritaire, en peloton, tout en descendant à 50km/h. Tout au long du parcours Véro et moi appréhendaient la côte surprise de la fin, comme l’an dernier. Par contre, en regardant le tracée avec dénivelé avant le départ, il n’indiquait aucune côte ni de difficulté majeure. Après l’arrêt de 7min, au ravitaillement, nous étions encore plus en forme pour le dernier 50km, vers Québec. Le peloton roulait bien et nous étions en confiante. Vers les 85km, Vero et moi avons entrepris une conversation pour nous divertir. Soudainement, Vero tombe dans une fissure importante et l’incline sur moi, qui n’est aucunement stable a ce moment là. Par chance, et remercions nos entraînements de stabilisation et proprioception, nous avons évité une chute majeure. Comment avons-nous fait pour s’en sortir? Le bon Dieu était parmi nous car la chute aurait été très grave. Nous avons repris nos esprits et notre concentration, et allez-up, 20km a complété avant notre arrivée. L’arrivée a Québec, par le Vieux Port, fût surprenant … une vilaine côte (environ 12%) qui serpentait et s’étendait sur 3-4km. Les cuisses ne tenaient plus. Le peloton dû rapidement formée 2 rangées versus 3. Des chutes, des accrochages et de nombreuses frustrations rendaient le peloton impatient et instable. Par contre, l’arrivée fût émotionnelle. Les encouragements de la population m’ont donné des frissons. Les citoyens étaient si près de nous. Bras dans les airs, drapeaux et pancartes d’encouragements, et même des tapes sur l’épaule… une vraie scène du Tour de France. Une ambiance mémorable et qui restera gravé a jamais. Merci Québec pour l’accueil aussi chaleureux.

4e segment : Quebec-Ste-Marie  (Marie-France & Bruno) – 63km, categorie 1/3

Un segment de soirée, assez spécial. Des lampes installées sur les vélos créaient une ambiance sécuritaire mais surtout magique. D`énormes ballons lumineux, sur les motocyclettes accompagnatrices, éclairaient la route et le peloton. Ceci donnait l’impression d’être le jour. Assurant pour les cyclistes et l’organisation. Vitesse confortable, segment facile, tout le monde était heureux.

5e segement : Ste-Marie – Thetford Mines (Jean-Benoit) – 64km, categorie 3/3

Revenant de la France avec 6hrs de décalage horaire dans le corps, presque sans sommeil, JB était au rendez-vous et prêt à affronter le parcours valloneux, catégorisé avancé. Ce segment se faisait de nuit, jusqu'à 1:00am. Il a fait la poussette pour la majorité du parcours mais ça lui faisait plaisir. Ce n’était qu’un simple échauffement pour notre cycliste aguerri. Il a complété son parcours sans essoufflement ni difficulté.

Samedi le 19 juin, 6 :00am – Jour 2

6e segment : Victoriaville-Drummondville (Karine & Marie-France) – 61km,  categorie 2/3

Un réveil assez tôt, je ne me sentais pas à mon meilleur. L’organisation nous proposait un vrai déjeuner d’athlète. Ca faisait du bien. Nous nous sommes places sous l’arche, et attendions Pierre Lavoie. Un bénévole est venu vers nous, en demandant : « Est-ce Pierre peut se placer entre vous pour le départ? » Sans hésitation, nous avons acceptes! Il inséra le vélo de Pierre entre de moi et Marie-France. Un départ électrisant et inspirant. L’énergie incroyable du peloton nous alimentait. La musique du VR, qui était devant le peloton, était au maximum. Elle nous imposait un tempo rythmé, qui nous aidait à garder une cadence confortable. La vitesse était très confortable et le paysage était impeccable. Un super segment.

7e segment : Drummondville-Trois-Riviere  (JB & Bruno) - 82 km, categorie 3/3

Nos hommes se sont amusés comme des fous. Expérimentés et confortable a n’importe quel vitesse, Bruno & Jean-Benoît ont décidés de rester à l’arrière complètement du peloton. Ils ont profités d’une vitesse de 35km/h de moyenne et d’une vue incroyable du peloton se dressant devant eux dans les montées. De toute beauté! Ils ont évidemment aidés quelques cyclistes en difficultés mais ont appréciés le calme de la queue du peloton, tout près du camion balai. De vrais athlètes.

8e segment : Trois-Riviere – Joliette (Marie-France & Vero) – 91km, categorie 1/3

Pur plaisir. Le confort du parcours et de la vitesse a rendu le segment facile et agréable.

Lors du départ des filles, nous avons déposés Nancy (notre superbe massothérapeute) près de sa demeure a Joliette, pour être près sa mère. Elle était hospitalisé depuis un certain temps et voulions que Nancy soit en famille et près d’elle lors de ces derniers jours. Nancy était dans nos pensées pour le restant du Défi. Le mental et les émotions étaient fortes après ce segment.

9e segment : Joliette – Laval  (JB & Karine) – 70km, categorie 2/3

Il a commence à pleuvoir 10min avant le départ. La pluie fine s’est vite transformer en déluge. 44km de pluie intense dans une ambiance ludique a 100%.  Tout le monde riait et jasait entre eux pour enlever le stress environnemental. Nous devions être très vigilants, surtout que les routes n’étaient pas nécessairement belles. De plus, les lignes blanches, de l’accotement, et jaune, ligne médiale, étaient hyper glissante. Soudainement, à mi-parcours, nous pouvions sentir et voir de la fumée au loin. Une petite maison du village était en feu. Un détour inattendu dans le parcours. Nous avons emprunte les rues résidentielles. La population était très surprise de voir autant de cyclistes sur leurs rues tranquilles. Nous avions le ciel bleu et quelques éclaircis au loin. 15km de l’arrivée, le soleil est sorti. Pur plaisir. L’arrivée fut impressionnante. Les chants des chorales mondiales nous ont accueillis fièrement. Un peu trempé, notre visage couvert de saleté, et un vélo de route ressemblant a un vélo de montagne, nous étions heureux d’être arrivée avec le soleil. Plusieurs membres EPIC sont venus sont accueillir dont Michel et Sylvie Martineau, Yvan Gratton, notre collègue kinésiologie Annie Geneau et notre directrice générale Carole Lefebvre. Merci de votre support et encouragement. Nous avons appréciés votre présence. 

10e segment : Laval – Grenville (Bruno & JB) - 96km, categorie 2/3

Un stress de temps pour JB. Il venait d’arrivée, devait laver son vélo et repartir avec Bruno pour un beau 96km. Seulement que 30min pour tout accomplir. Tout s’est bien déroulé grâce a notre équipe de soutien

11e Grenville- Gatineau (Vero) – 91,5km, categorie 1/3

Comparer à l’année passée, le segment de nuit fût le plus beau pour tous les cyclistes qui l’ont roulé. Un segment magique. L’éclairage était féerique : ballon lumineux, lampe frontale, lampe sur les vélos et une lune magnifique. En plus, la route était belle. Beaucoup moins de fissures et trous. Le beau segment à Véro.

Dimanche le 20 juin – Jour 3

12e segment : Gatineau – Hawksbury (Bruno & JB) – 123km, categorie 3/3

Le segment le plus long du Grand Defi a été pris en charge par nos professionnels, de parcours difficiles. La vitesse était au rendez-vous et le peloton s’est maintenu ensemble, en respectant les rangées de 3/3. Les organisateurs étaient bien heureux de voir un beau peloton sérré.

13e segment: Hawksbury – Valleyfield (Marie-France & Karine) 75km, categorie 2/3

Ah! Mon plus beau segment. Nous sommes partis mi-peloton, avec les autres cyclistes d’ICM #1 et #2. La température était idéale et le paysage digne d’une carte postale, s‘étalait tout au long de notre parcours. Un moment donne, près des nombreuses fermes ontariennes, 2 étalons se sont mis a courir a nos cotes, pour nous accompagnes sur 4km. Gracieux, puissant et surtout impressionnants, ils nous donnaient encore plus de courage pour continuer. Le parcours était assez valloneux mais les collines se faisant seules. La vitesse du peloton nous tirait, sans effort, en haut des cotes. Malheureusement, la chaine a Marie-France a débarque. L’organisation lui a remis sa chaine rapidement et elle était rapidement de retour dans le peloton, grâce à 2 encadreurs (cyclistes expérimentés). Ils l’ont poussé a mi-côte, mi-peloton, et notre Marie-France a repris sa place dans le peloton. Des encadreurs exceptionnels. Lors de notre traversée des lignes ontariennes et québécoises, nous avons du mettre pied a terre pour permettre le changement  d’effectifs policiers. Le peloton a remercié chaleureusement le « RCMP » et le squat militaire pour leur sécurité et leur confiance. Des notre reprise de la route, nous étions belle et bien au Québec, les routes étaient affreuses.  Quelques tensions se sont fait sentir dans le haut du corps du a l’absorption des trous et des fissures des routes du Québec. Nous avons été accueillis par des tambours dans un immense hangar. L’écho impressionnant des tambours, créait des vibrations au thoracique. Incroyable comme sensation!!

14e segment: Valleyfield – St-Lambert (Bruno-Vero), 70km, categorie 1/3

Le dernier gros segment avant la rentrée au Stade. Un parcours relativement facile avec des averses dispersées tout au long du 70 km.  Juste assez pour rafraichir nos cyclistes, mais rendre la chaussée glissante. Vigilance accrue. Bruno & Véro sont arrivée avec le sourire. Un ravitaillement rapide et changement de maillot, dans celui du Grand Defi Pierre Lavoie, tout le monde était prêts pour ce dernier segment.

15e segment: St-Lambert-Stade Olympique (Tous), 19km, categorie 1/3

Accompagné du directeur général d’ICM, Robert Buslacchi, plus de 500 cyclistes ont pris la route vers le Stade. Cadence lente, soleil puissant, les cycliste se racontaient des anecdotes, toujours accompagné de rires. Nos objectifs de cyclistes ont été atteints : sécurité et surtout plaisir. La montée du Pont Jacques-Cartier fût lente et impressionnante. En roulant sur Notre-Dame, nous pouvions voir les autres cyclistes encore sur le Pont. De toute beauté, a nous couper le souffle. Mission accomplie!! Nous étions moins fatigue que l’année passée. L’arrivée au Stade était moins magique que l’an dernier. Nous étions loin des enfants, loin de la scène et de nos familles/amis. Mais la magie se retrouvait dans l’atteinte de notre objectif! Plus de 1000km pour sensibiliser la population à bouger plus et manger mieux. L’activité physique et saines habitudes de vie font parti de notre discours quotidien mais de passer a l’action et inciter la population à nous suivre, a beaucoup plus d’impact. Quelle joie d’être associe à une si belle cause.

 

Merci a tous nos commendataires, les donateurs, les membres EPIC, nos familles et nos amis pour le support financier et moral. Vos encouragements ont été précieux et grandement appréciés. Nous n’aurions pas pu entamer ce défi sans vous.

 Un gros MERCI a notre équipe de soutien : Dominique, Nancy et Jean-Francois. Vous étiez présents du début à la fin. Positive, souriant et près a aider, nous vous aimons! Votre présence nous était chère. Nous n’aurions pas été aussi performants sans vous. Votre attention particulière fut grandement apprécier tout au long du Défi. Vous ne saurez jamais oublié. MERCI! On s’aime.

 

 Les EPICuriennes (Karine, Véronique, Marie-France, Bruno & Jean-Benoit)

 

Compte rendu des derniers entraînements

Samedi 24 avril 2010.
 
2e sortie d'équipe. Température : 15°, ciel bleu, neige dans les montagnes.
 
Que d'intensité...du moins pour ma part. Nous revenons de faire le parcours St-Donat / Tremblant. Ouf! Beaucoup de côtes (FC max: 204bpm). Environ 80 km, pour nous, et 200 km pour Jean-Benoît qui allait et revenait pour nous encourager et nous coacher :) Intense, le dos fatigué, les jambes brûlées, le mental à plat, mais tellement de fierté d'avoir tenu le coup. La forme est bonne pour une reprise de debut de saison. Le plaisir de se retrouver en groupe pour rouler, de partager les mêmes souffrances, de s'encourager, de manger ensemble après 3 heures d'effort ... mémorable! Merci à tous nos amis cyclistes de vous être joint à nous aujourd'hui. Sincèrement.
 
Vendredi 23 avril 2010.
 
Hier, Karine et moi avons fait St-Donat/Ste-Agathe. 65 km. Parcours avec beaucoup de faux plats. Karine a vraiment les cuisses en feu! Elle roule, grimpe, encourage. Forme splendide pour ma bonne amie! Bravo! De mon côté, je cumule du kilométrages dans les cuisses, ça va bien.
 
Dimanche 11 avril 2010.
 
1ere sortie d'équipe. Température: 15°, ciel bleu mais venteux.
 
Retour sur notre première sortie d'équipe. Nous sommes allés au circuit Gilles Villeneuve pour pratiquer plusieurs techniques en peloton, l'attaque dans les courbes, et retrouver le plaisir de rouler ensemble. Nous avons fait 70 km. Bonne sortie. Bonne réponse physique de mon côté et pour tout le monde. Marie-France a dû faire quelques ajustements sur son nouveau vélo qui lui causait un mal de dos. On reprend l'habitude de boire régulièrement, gels, biscuits pré-post entraînement pour ne pas avoir de baisse d'énergie. Les habitudes en vélo reprennent de leur automatisme tranquillement...

Prochaine sortie: Vendredi matin le 30 avril, au circuit Gilles Villeneuve (8am-10am)

A bientot!

 

L'entraînement sur route est commencé!

Le soleil est puissant, la neige a fondue, les routes sont de plus en plus propres et les tulipes ont percées …

Le printemps est arrive, ce qui veut dire « entraînement sur route»

equipe2010

Nos entraînements d’équipe débuteront cette semaine :

1ere sortie : Dimanche le 11 avril

Endroit : Circuit Gilles Villeneuve.

Durée : 2hrs

# km : ??

Objectifs : Plaisir! Et se retrouver en équipe, sur route, pour la 1ere fois cette saison.

 

Suivez nos entraînements sur le blogue, Facebook et nos vidéos d’entraînements sur YouTube : http://www.youtube.com/user/4EPICuriennes1Yeti. Vous pouvez visualiser nos entraînements 2009 ainsi que les vidéos du Grand Défi 2009, 1ère édition.

 

Merci pour vos encouragements et intérêts pour la cause.

Karine

 

Les pensées de Marie-France

Bonjour a tous,  

Je suis l’aînée de l’équipe mais aussi mère de deux grandes filles : Marie-Hélène et Eva Caroline et grand-maman (et oui!) d’une merveilleuse petite fille : Ophélie.

J’ai toujours bougé dès le jour de ma naissance : natation, course, ballet, vélo ; mais je n’ai jamais rencontré de défi plus impressionnant que celui de Pierre Lavoie. Sa cause m’a touchée droit au cœur. Quand la question me fut posée : voudrais-tu faire partie de cette grande aventure ? Spontanément j’ai dit : oui je le veux ! Déjà que je courais deux ou trois fois par semaine, je roulais à vélo pour le plaisir, je faisais du ski. Je bougeais quoi…pas d’auto…alors je marchais.

Commence l’entrainement…sérieusement. Trois à quatre fois par semaine, une heure trente de spinning, course et musculation et une sortie de fin de semaine avec l’équipe et aussi d’autres cyclistes.

Des questionnements sur mes capacités de faire le défi… Angoisse lors des sorties en peloton… Je décide alors d’en parler à l’équipe. J’apprends qu’elles partagent aussi mes questionnements et mes angoisses. Je propose alors une rencontre avec docteur Robert Béliveau qui donne des ateliers sur la gestion du stress et l’art de vivre au Centre Épic.  Nous avons eu la possibilité d’une rencontre qui fut très bénéfique pour répondre aux questionnements propres à chacun et chacune. Docteur Béliveau nous a ramené à l’essentiel : pourquoi faire le défi Pierre Lavoie ? Nous avons répondu : pour la cause qui est de promouvoir le sport chez les jeunes et continuer la recherche sur les maladies orphelines. Nous sommes tous des gagnants à participer au grand défi. Docteur Béliveau nous a aussi recommandé une technique de respiration et de méditation

À la suite de cette rencontre, à chaque fois que je sortais en vélo, je portais sur moi des photos de mes enfants et de ma petite fille et de la petite fille de mon amoureux : Juliet. Cette année s’ajoutera un autre petit enfant à cette collection, le petit fils de mon amoureux : Laurent-Xavier. Dans les moments difficiles…ils me pousseront.

À la prochaine,

Marie-France

 

Conciliation famille, travail et entraînement

enfantveroaL’équilibre avec le travail, l’entraînement et la famille demande aussi une très grande organisation. Je suis fière du enfantverobmodèle que je montre à mes enfants. Le Défi Pierre Lavoie tente de sensibiliser les jeunes à bouger, de leur montrer de bonnes habitudes de vie. Mes enfants adorent être actifs, comme leur maman, ou leur papa qui lui joue beaucoup au hockey. Lorsqu’ils me voyaient l’an passé partir à vélo,  je voyais dans leurs yeux l’admiration et le désir de partir avec moi. Le soir, lorsque nous prenons des marches et qu’eux se promènent sur leur petit vélo, ils sont fiers de faire comme leur maman...

 

Véro

 


JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL

epicuriennes_r3_c3


 
 
 



Administration du site